Missions

la-defense-6Après 10 ans d’expérience, Dreyfus est reconnu à l’international comme l’un des rares cabinets de propriété intellectuelle experts de l’économie numérique.

Cette connaissance unique des enjeux spécifiques à cette évolution permanente de l’économie  permet aux équipes de Dreyfus de maîtriser la singularité de votre situation. Quelle que soit la mission confiée, l’engagement de Dreyfus est de replacer les impératifs économiques au cœur des services et solutions que le cabinet propose.

Découvrez notre approche de nos missions :

  • Fluidifier la gestion de vos marques pour optimiser l’agilité de votre entreprise.
  • Anticiper les évolutions économiques et concurrentielles.
  • Permettre de mieux organiser la gestion des marques, brevets et domaines.
  • Protéger le patrimoine immatériel des entreprises.
  • Mesurer les positions des acteurs sur un marché et leurs évolutions.
Print Friendly
Nouveauté !
Dreyfus lance son site et son blog en .dreyfus

Découvrez comment y accéder

France-US : La qualification jurisprudentielle des amis sur les réseaux sociaux

Publié le 23 juin 2017

Un ami est une personne pour laquelle nous éprouvons un sentiment d’affection. Cette définition est incontestable. Selon une définition commune des dictionnaires, il y a une seconde définition. Dans le cadre informatique, un ami est un membre d’un réseau social qui se voit accorder par un autre membre l’accès à ses données personnelles. De même, […]

Print Friendly

Pour davantage de responsabilité pour les bureaux d’enregistrement

Publié le 14 juin 2017

Les bureaux d’enregistrement et les opérateurs de registre occupent une place importante dans le fonctionnement des noms de domaine. En effet, même s’ils n’enregistrent pas des noms de domaine avec l’intention de porter atteinte à une marque, ils ne procèdent pas à un examen des demandes d’enregistrement avant réservation des noms. Ceci explique l’importance du cybersquatting. Bien qu’ils disposent a priori d’un statut neutre de prestataire technique, ils sont au cœur de situations de cybercriminalité.

Print Friendly